Blog
Jubilé d’étain de la FaST-UK

Jubilé d’étain de la FaST-UK

La Faculté des Sciences et Techniques (FaST) de l’Université de Kara a célébré son 10ème année d’existence. Les festivités marquant ce jubilé d’étain ont été officiellement lancées,  le jeudi 21 décembre 2017, à l’amphi 500 du campus nord de l’Université de Kara, par  le Professeur Komla SANDA, président de l’Université de Kara, assisté du secrétaire général de ladite institution, Monsieur Pawoubadi PIDABI. Axée sur le thème Sciences et technologies, pilier du développement, la cérémonie a connu la présence des doyens, des directeurs, des enseignants-chercheurs, des autorités civiles et militaires et des étudiants.
Ouvrant la cérémonie par son mot de bienvenue, le doyen de la Faculté des Sciences et Techniques, le Professeur Gnon BABA a affirmé : «la faculté a voulu de façon très symbolique marquer ses dix premières années d’existence pour un double objectif : d’abord pour se faire mieux connaître, et pour jeter un regard rétrospectif sur ce qui a été fait afin d’en tirer des leçons pour mieux préparer les décennies à venir ». Il y a dix ans, la FaST ouvrait ses portes à l’UK. Et dix ans après, c’est tout heureux que le doyen de la Faculté évoque l’avancée de cette faculté. Comme toute œuvre humaine est née d’une intuition, d’une idée et d’une volonté agissante, la FaST a germé d’une volonté dynamique des autorités d’alors qui l’ont portée sur les fonts baptismaux de l’Université de Kara.  Le Professeur Gnon BABA a donc rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat Faure GNASSINGBE qui, par décret en 2007, a autorisé l’ouverture de la FaST. Un hommage mérité a été également rendu au porteur du projet, le Professeur Komi Paalamwé TCHAKPELE qui a conduit et soutenu le démarrage effectif des activités de la faculté.
La cérémonie s’est poursuivie avec le discours du président de l’UK, le Professeur Komla SANDA « dix ans dans la vie d’une institution scientifique de formation et de recherche est peu mais déjà assez. Pour cela il incombe à la FaST de faire une rétrospection ». Il a adressé ses félicitations au doyen de la FaST qui a porté haut le flambeau de sa faculté demeurée un modèle d’innovation. Le thème de cette cérémonie est assez évocateur et il nous amène à prendre conscience du rôle de notre institution dans notre environnement. L’Université de Kara se veut une université au service de la communauté à travers son expertise dans le savoir et dans la diffusion de ce savoir, a-t-il souligné. Il a donc conclu son propos en déclarant ouvertes les festivités du 10ème anniversaire de la FaST.
La cérémonie de lancement a été suivie de la visite des stands par les autorités civiles et militaires et toute l’assistance présente à ce rendez-vous.
Selon un ancien étudiant Michel ALADJI, doctorant en recherche opérationnelle, « il nous a fallu quitter la faculté pour reconnaître l’importance de la formation donnée. Histoire de sensibiliser nos petits frères qui y sont actuellement, nous animerons une conférence-débat sur la relation entre les mathématiques et l’informatique, le vendredi 22 décembre. Ce sera notre partition pour cette célébration du 10ème anniversaire de notre ancienne faculté ».
Les étudiants de la faculté ont exprimé leur sentiment. Pour Essoyodou KABASSINA, étudiante en licence en chimie application, agroalimentaire « c’est une grande joie pour nous de célébrer ce jubilé d’étain malgré notre arrivée tardive pour la présentation de nos produits dans les stands. Cette occasion nous a permis de montrer à nos dirigeants les produits que nous pouvons faire, nos créations. »
Serges AFENYIVEH, étudiant en master en physique, pour sa part déclare : « dix ans ce n’est pas rien et personnellement, le parcours de licence n’a pas été facile. Actuellement avec le nombre croissant des étudiants, il y a plus de défis à relever ; il va falloir revoir les offres de formation et les adapter à l’évolution du monde. Nos formations sont plus axées sur la théorie et nous souhaiterions plus de pratique. Je finis mes propos en souhaitant un joyeux anniversaire à ma faculté et bon vent ».
Au cours de cette cérémonie, la modération a été assurée par M. Essorom AGNALA, secrétaire principal du doyen de la FaST et les intermèdes, par les sénateurs du rire, le club UNESCO et la prestigieuse chorale de l’UK.











SeCUK_article 10 ans_FaST UK.pdfJubilé d’étain de la FaST-UK

Retour au blog

Commentaires


Laissez un commentaire